Deux explo en cours de semaine pour se changer les idées.

Jeudi 16 octobre : Goufre Pater

Sur une idée originale de Steph, rdv en soirée avec Lolo, Thierry F, Steph et moi.

Objectif descendre le puits qui nous attend depuis plus de 6 mois maintenant !SDC10034

Après avoir installée les cordes, nous atteignons vite le fond. L'atmosphère est difficilement respirable manque d'O2 est nous nous épuisons vite.
Au fond le puits est bien ouvert, après avoir déblayé quelques blocs, j'arrive à passer, derrière c'est pas très gros : 1m de diamètre et ça plonge en suivant une fissure presque verticale.

Une désescalade d'un peu plus de 10m dans une espèce de tube en plan incliné mène à une nouvelle étroiture.
Et M...e [ndlr : mot de Cambronne]

C'est pas très large et un peu décevant ! Il y a pas beaucoup de place pour stocker les déblais.
Et pour couronner le tout c'est irrespirable, zéro ventilation.
On reviendra pour sonder ce passage. S'il n'est pas trop long on peut y faire une tentative.

Au retour on retravaille l'étroiture en haut du dernier puits pour faciliter le passage.

Sortie vers 00h30 bien gazés.
Seul le puits d'entrée + vire accès P40 est déséquipé.

Vendredi 17 octobre : Mont le Vieux

SDC10035Comme je ne travaille pas le vendredi après midi, j'ai pris l'habitude d'aller avec Guy ce jour-là pour creuser au Mont le Vieux.
Ce vendredi (comme le précédent) nous avons eu de l'aide de nos deux nouveaux, Charles et Valéry.

Avec la poulie apportée par Valéry et qui nous permet de faire un mouflage la désob va bon train, on arrive même à ressortir des blocs plus lourd que nous. 

Après 3 bonnes heures de boulot on décide d'arrêter pour cette fois quand Charles dit voir du vide. Nous sommes à environ 5-6 m de profondeur.
Quand je suis descendu voir ce dont parlait Charles, je pensais trouver un simple vide entre deux blocs, mais non il y a bien un départ en inter-strate ou l'on voit sur 1 ou 2 m.

Et hourra il y a un bon courant d'air qui en sort !!
Lundi 20 nous avons donc l'intention d'élargir le passage pour en voir plus.

A suivre.

Thomas