20141019-cantotbercot16.jpgCe lundi matin 19 octobre, sous un magnifique soleil d'automne, nous nous retrouvons sur le site de la décharge de la SITA vers 9h dans la Bonne Humeur.

 

L'équipe : Michel, Gaby, Thomas et Romain.

 

 


20141019-cantotbercot04.jpg

À la sortie des voitures tout le monde se demande : "qui a gagné entre le réveil et Lolo ?"

Un message arrive rapidement : match nul. Lolo a vaincu le réveil mais n’a pas trouvé la force de nous rejoindre.

Dans la foulée, nous passons faire les papiers pour entrer sur le site. Les conteneurs d’échantillons ne seront pas dispo avant 10h, nous avons donc le temps pour un café.

Equipés, nous traversons la douce prairie, puis le roncier avant de disparaître dans une forêt clairsemée.

Inspection olfactive des abords de la cavité : Rien de particulier, l’odeur est même moins présente que le long de la route.
Nous voilà près pour la descente.

Mission :

  • Thomas : changement des cordes d’équipement
  • Michel : prélèvement 3 soit au font de la cavité
  • Gaby : prélèvement 2 dans l’arrivée intermédiaire
  • Romain : prélèvement 1

Nous profitons pour saisir quelque images. Il faut dire que Thomas et moi-même venons d’investir dans le remplacement de notre Ricoh Caplio G500 après 6 années de bons et loyaux services ; celui de Thomas ayant de décidé de se reposer (au fond du canyon du Reposoir dans les Bauges), et le mien entre les mains de Lolo.

Les prélèvements en soi ne sont pas compliqués, il suffit de remplir les flacons avec l’eau qui s’écoule aux différents points de collecte.20141019-cantotbercot19.jpg

Celui du prélèvement 3 est un peu plus sport, car il est au fond d’un boyau boueux. Son faible débit, depuis la mise en exploitation de la décharge qui a modifié l’écoulement des eaux de surface du gouffre vers la grotte, ne facilite pas travail. Bon prince ou passionné d’argile pour les fours de papier, Michel se motive cette partie de plaisir.

Une fois en surface je découvre que les Transformers sont bien sur terre depuis longtemps !

Vous les voyez, les Transformers ?

Pendant que j’admire la falaise, Thomas prend position.

Apres analyse de la falaise, et suite aux événements des années passées (chute de cailloux volumineux dans l’entre de la cavité), nous choisissons d’avancer l’érosion de la falaise, pour notre propre sécurité.

Video à venir…

Vers 13h nous regagnons les véhicules.

Le reste des Photos

À bientôt, 
Le Troll des Cavernes is back, Up !