Première, sortie de l'année.

Entrée gfre du 15 août

samedi  3 au matin,les pied dans la neige, Michel,Thomas et moi (Valéry qui en avait trop gros sur l'estomac,s'était excusé)nous nous sommes équipés et chargés pour aller agrandir le méandre au fond du gouffre.
Profitant d'un temps calme,Thomas sorti une tablette(pas en chocolat) et vérifia les coordonnées des gouffres de la combe.2 avaient des données correctes et 2 un décalage de 200M.Celui du 15 aout étant bien référencé,on l'a retrouvé facilement.
Arrivé devant la doline d'entrée,un...petit bruit de cascade se faisait entendre!."T'inquiète pas Michel,c'est dans le ressaut au dessus du puits,dans le puits,elle a toujours suivi la paroi." Toujours optimiste le Louis,et on était là, équipés.

Équipement de la doline et descente.Un filet d'eau(3à 4 cm de diamètre) tombe du plafond juste au milieu du passage,même pas le temps de s'apercevoir qu'elle est fraiche que la botte droite se rempli par une arrivée d'eau beaucoup plus conséquente provenant d'un joint de strate.L'eau éclabousse la petite salle et arrose le puit.Vu le diamètre ,il en tombera plus à coté que sur nous.Mise en place de la corde et descente le plus rapide possible(faut penser au matériel électrique, ça motive). Pas la flaque d'eau redoutée au bas du puits,

Après s’être installé au sec dans le méandre,commence la séance de perçage des trous avec les forets Hiti,ces forets qui viennent d'ailleurs.Avant c'était 2 accu/3 trous d'un mètre,maintenant c'est  1 accu/3trous d'un mètre et même pas vide.c'est ainsi que 9 trous furent percés sur 1M et 2

P1000369

bricoles pour faciliter l'accès.On à descendu 1 accu pour rien.
 Michel repart le temps de charger.Le bruit d'eau se fait + entendre,surement Michel qui nous coupait du bruit,le méandre n'étant ni large ni haut.
Remballage du matos et direction le bas du puits où une surprise nous attend,25 cm d'eau qui ne viennent pas de l'amont du méandre mais d'en haut.Heureusement que Thomas qui était descendu le dernier avait installé un déviateur,cela a presque permis d'atteindre le haut du puits avant d’être complétement trempés.C'était la première fois qu'il coulait autant d'eau dans le puits.Surement des photos à venir de Thomas.
Sortis vers 13h30 ,nous retrouvons Valéry qui était venu prendre l'air et a regardé les feuilles de la doline s'envoler.Le temps de trier le matos dans les voitures, direction Fontenelle sans valéry qui était déjà parti, pour ce changer au sec,déguster un petit blanc et manger une soupe chaude qui fit du bien.

Rendez-vous et à prendre par temps plus sec(c'est facile) pour déblaiement( au moins 3)avec peut être le matériel topo,qui sait?

Toutes les photos de Thomas et Valery : https://plus.google.com/photos/106046158755550831558/albums/6100975828679712865

Le Louis.

P1000394

P1000389